Avertissement de chaleur accablante – mesures et conseils de prévention

Émise le 18 juin 2024
15:14

En savoir plus sur cette alerte

Utilisation de l’eau potable

Utilisation de l’eau potable

Le Québec dispose de 3 % des eaux douces renouvelables de la planète. La province est l’une des plus grandes consommatrices d’eau au monde.

À Candiac, on consomme en moyenne 523 litres d’eau potable par jour. Au cours des dernières années, les Candiacois se sont mobilisés et cet effort collectif a permis de rétrécir l’écart qui nous sépare de la moyenne provinciale, mais celui-ci demeure significatif. La Ville de Candiac est persuadée que les citoyens sauront naturellement respecter les modifications règlementaires en ce qui a trait à l’utilisation de l’eau potable. Après tout, la préservation de l’or bleu, c’est l’affaire de tous!

Le Règlement 1025 concernant l’utilisation de l’eau potable est désormais en vigueur à Candiac. Les citoyens sont invités à en prendre connaissance dès maintenant. À noter que des pénalités seront applicables pour le non-respect du règlement.

Stratégie québécoise d'économie d'eau potable

La Stratégie québécoise d’économie d’eau potable (SQEEP) 2019-2025 a été lancée le 22 mars 2019 par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) lors de la Journée mondiale de l’eau, en partenariat avec Réseau Environnement, la Fédération québécoise des municipalités (FQM), l’Union des municipalités du Québec (UMQ), la Ville de Montréal et la Ville de Québec.  

Trois objectifs d'ici 2025 Voir Fermer
  • la réduction de 20 % de la quantité d’eau distribuée par personne par rapport à l’année 2015;
  • l’atteinte d’un niveau de fuites modéré selon l’indice de l’International Water Association;
  • l’augmentation progressive des investissements nécessaires pour réaliser le maintien d’actifs de façon pérenne tout en éliminant graduellement le déficit d’entretien.

Ces objectifs visent à assurer une gestion durable de la ressource et des actifs municipaux. Une telle approche est nécessaire pour garantir la pérennité des services d’eau aux citoyens et aux générations futures.

Cliquez ici pour être redirigé vers le site Web du gouvernement. 

Rôle des municipalités Voir Fermer

Selon la Stratégie québécoise, les Municipalité du Québec ont le devoir de mettre en place des actions progressives qui concernent la gestion durable de l’eau potable, incluant notamment des actions pour économiser celle-ci. Le Règlement 1025 concernant l’utilisation de l’eau potable est l’un des outils choisis par Candiac afin de répondre à l’objectif provincial.

Le gouvernement du Québec s’était engagé à poursuivre l’accompagnement auprès des villes dans l’objectif notamment d’alléger leur fardeau administratif à travers ce changement. Ainsi, un modèle de règlement municipal sur l’utilisation de l’eau potable a été proposé à l’ensemble des municipalités. Le règlement 1025 s’assied directement sur la base des recommandations émises par le gouvernement.

Règlement 1025 concernant l’utilisation de l’eau potable

Dans le cadre de la Stratégie québécoise d’économie d’eau potable, la Ville de Candiac a adopté, le lundi 17 juin, son Règlement 1025 concernant l’utilisation de l’eau potable. Celui-ci abroge l’ancien règlement 1013 qui concernait l’utilisation de l’eau potable à l’extérieur des bâtiments et est en vigueur dès maintenant.

Arrosage manuel Voir Fermer
Boyau relié au réseau muni d’une fermeture à relâchement tenu à la main ou tout autre équipement similaire.

L’arrosage manuel des végétaux est permis entre 20 h et 23 h: 
- Jours pairs pour les habitations avec une adresse paire.
- Jours impairs pour les habitations avec une adresse impaire.

Les végétaux sont : couvre-sol végétal, haies, arbres, arbustes, fleurs, herbes, fruits et légumes.

Arrosage mécanique Voir Fermer
Appareils relié au réseau qui doit être mis en marche et arrêté manuellement sans être tenus à la main.

L’arrosage mécanique des végétaux est permis entre 20 h et 23 h, le mercredi uniquement.

Les végétaux sont : couvre-sol végétal, haies, arbres, arbustes, fleurs, herbes, fruits et légumes.

Arrosage automatique Voir Fermer
Appareil relié au réseau actionné automatiquement, y compris ceux électroniques ou souterrains.

L'arrosage automatique des végétaux est permis entre 3 h et 6 h, le mercredi uniquement.

Les végétaux sont : couvre-sol végétal, haies, arbres, arbustes, fleurs, herbes, fruits et légumes.

  • Tout système d’arrosage automatique installé après l’entrée en vigueur du présent règlement doit faire l’objet d’une demande de permis à la Ville. Le coût est de 300 $. 
  • Tout système doit être muni d’un détecteur d’humidité, d’un dispositif antirefoulement, d’une vanne électrique et d’une poignée ou d’un robinet-vanne à fermeture manuelle en cas de bris (voir la section Mise aux normes des équipements et le règlement complet pour les détails).
Mise aux normes des équipements avant le 1er avril 2026 Voir Fermer

Le Règlement 1025 concernant l’utilisation de l’eau potable, impose des caractéristiques à différents systèmes et installations utilisant l'eau potable. Alors que les systèmes installés avant l’entrée en vigueur du présent règlement et incompatible avec les exigences de celui-ci peuvent être utilisés, ils doivent être remplacés pour se conformer à ces exigences avant le 1er avril 2026 ou dans le cas contraire, ils doivent être mis hors service.

C'est notamment le cas :

  • des systèmes d’arrosage automatiques (gicleurs)
  • des système de climatisation ou de réfrigération, ainsi qu’un compresseur utilisant l’eau potable sans boucle de recirculation
  • des urinoirs à chasse automatique avec réservoir de purge utilisant l’eau potable
  • des bassins paysagers et fontaines branchés sur le réseau public 

Le délai de conformité pour ces installation est le 1er avril 2026.

Consultez le règlement pour tous les détails. 

Remplissage de piscine ou de spa Voir Fermer

Le remplissage partiel pour combler la perte d’eau d’une piscine ou d’un spa ainsi que le remplissage complet d’un spa avec un boyau sous surveillance sont permis entre 20 h et 23 h : 
- Jours pairs pour les habitations avec une adresse paire.
- Jours impairs pour les habitations avec une adresse impaire.

Le remplissage complet d’une piscine doit faire l’objet d’une demande de permis.

Lavage des surfaces extérieures Voir Fermer

Le lavage manuel des véhicules et des murs extérieurs d’un bâtiment sont permis entre 9 h et 17 h les samedis et dimanches.

Attention! L’utilisation de l’eau potable est interdite pour le lavage des surfaces minéralisées (entrées charretières, trottoirs, allées, patios, etc.). Certaines exceptions peuvent s'appliquer, consultez le règlement.

Fonte de la neige et de la glace Voir Fermer

Il est strictement interdit en tout temps d’utiliser l’eau potable pour faire fondre la neige ou la glace des entrées charretières, des terrains, des patios ou des trottoirs.

Pénalités Voir Fermer

Le Règlement 1025 concernant l’utilisation de l’eau potable prévoit les pénalités suivantes : 

Quiconque contrevient ou laisse une personne contrevenir à une disposition du présent règlement commet une infraction et est passible :

a) s’il s’agit d’une personne physique :

  • d’une amende de 300 $ pour une première infraction;
  • d’une amende de 600 $ pour une première récidive;
  • d’une amende de 1 000 $ pour toute récidive additionnelle.

b) s’il s’agit d’une personne morale :

  • d’une amende de 600 $ pour une première infraction;
  • d’une amende de 1 200 $ pour une première récidive;
  • d’une amende de 2 000 $ pour toute récidive additionnelle.

Dans tous les cas, les frais d’administration s’ajoutent à l’amende.

Si l’infraction est continue, le contrevenant sera présumé commettre autant d’infractions qu’il y a de jours dans la durée de cette infraction.

Règlement complet Voir Fermer

Campagne de sensibilisation à la surconsommation de l'eau potable

À travers le Québec, la consommation d’eau potable double durant l’été, en partie à cause de l’arrosage excessif des pelouses et des plates-bandes. En effet, un boyau d’arrosage peut débiter jusqu’à 1 000 litres d’eau potable à l’heure, soit la consommation d’eau recommandée pour une personne durant près d’un an et demi. 

De plus, la moitié de l'eau utilisée à l’extérieur s’évapore ou ruisselle. Durant un arrosage en après-midi, lorsque la chaleur est à son maximum, c'est 60 % de l’eau qui s’évapore dans l’atmosphère avant qu’elle puisse être absorbée par les plantes.

Notre «or bleu» n’est pas une ressource inépuisable. C’est pourquoi la municipalité prend des mesures pour sensibiliser les citoyens, notamment contre l’arrosage excessif des pelouses qui entraîne un gaspillage considérable. En mettant en pratique les trucs présentés dans cette section, vous assurerez à tous un approvisionnement stable et préviendrez la multiplication des périodes d’interdiction d’arrosage.

Les Candiacois mobilisés pour une consommation intelligente de l’eau Voir Fermer

C’est en 2021 que Candiac lance la toute première édition de sa campagne Fini les excuses bidon qui vise à sensibiliser les citoyens à la surconsommation d’eau potable en saison estivale. À l’époque, la consommation candiacoise s’établit à 1 679 litres/foyer/jour, soit 446 litres de plus que la moyenne provinciale. Cette surconsommation, la campagne l’a imagée en bidons : soit 22 bidons de 20 litres chacun. Voyez la vidéo à ce sujet. Au cours l’été 2021, les Candiacois se sont mobilisés afin de permettre l’atteinte d’un résultat concret : une diminution marquée de la consommation, soit 100 L de moins par foyer par jour. Il s’agissait là d’un pas significatif dans la bonne direction et une démonstration de l’implication des Candiacois dans l’atteinte d’une consommation intelligente et raisonnée de l’eau. Après 2 ans, cet effort collectif a permis de rétrécir de moitié l’écart qui nous sépare de la moyenne provinciale, mais celui-ci demeure significatif. Cet été, continuons à respecter les consignes d’arrosage et à réduire le gaspillage. 

Laissons nos gazons faire dodo! Voir Fermer

Les réflexes les plus efficaces à adopter touchent notamment l’entretien des pelouses. Parmi ceux-ci, abordés dans un nouveau volet de notre campagne Fini les excuses bidon : le choix d’une hauteur de tonte de 8 cm ou plus, l’utilisation d’un pluviomètre et l’interruption de l’arrosage en période de canicule, alors que le gazon est protégé par un phénomène naturel – la dormance.

  • Débranchement des gouttières

    Débranchement des gouttières

    S’appuyant sur le règlement 5003-54 qui vise la mise aux normes des branchements de gouttières sur son territoire, la Ville de Candiac a lancé l'été 2023 l’Opération gouttière verte : un effort collectif de vulgarisation et d’accompagnement des citoyens pour relever ensemble et le plus facilement possible, ce défi d’adaptation aux changements climatiques.

    En savoir plus
  • Plans et engagements

    Plans et engagements

    Face aux conséquences des changements et des dérèglements climatiques sur la planète, Candiac prend les mesures nécessaires afin de s'adapter aux conditions projetées et de garantir aux Candiacois les meilleures conditions de vie possible.

    En savoir plus